agapanthe_33140938_Subscription_XL.png

 

 

 

 

On la croyait réservée aux jardins de Bretagne ou du Midi mais l’agapanthe trouve désormais sa place dans tous les jardins. Avec son allure exotique et ses origines sud-africaines, elle semblait un peu frileuse…C’était sans compter les nouvelles variétés résistantes au froid, à l’aise en pleine terre, même en climat rude. Après l’hiver, elles renaissent avec une belle vitalité. Une belle surprise qui se reproduit au fil des ans. Cette vivace aussi généreuse en feuillage qu’en floraison se marie avec tous les décors pourvu qu’ils soient baignés de soleil. Elle séduit par son effet spectaculaire et sa facilité d’entretien. Une fois bien installée, elle supporte sans protester la sécheresse estivale et même les oublis d’arrosage.

 

Agapanthe en pot

Un contenant adapté à leur dimension : 30cm pour les petites variétés et 50 cm en tous sens pour les plus grandes. 
Une épaisse couche de drainage : Billes d’argile sur 1/3 de la hauteur du pot.
Mélanger : 1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau pélargoniums et 1/3 de sable de rivière. Arrosez régulièrement sans excès et tous les 15 jours de mai à juillet ajoutez de l’engrais spécial plantes fleuries.

 

Hors climat doux

Paillez la souche avant l’hiver et protégez le feuillage avec un voile d’hivernage. Si le froid est intense, rentrez la potée dans un local hors gel. En hiver, pas de soucoupe ! Pour la même raison, protégez les plantes des précipitations. Surfacez au début du printemps. Ne rempotez pas chaque année, l’agapanthe en pot semble mieux fleurir à l’étroit. Attendez 3 ou 4 ans, ses racines auront presque colonisées tout le substrat.

 

Comment choisir ?

agapantheagapanthe_33902034_Subscription_XL.png

Les plus rustiques :
(-15/-20°C), à l’aise partout !
Les valeurs sûres : les hybrides « headbourne » (floraison en juillet-août, feuillage court et large) ; « blue » pour ses denses ombelles bleu clair alors que « white » fleurit en blanc ; «  bressingham blue » aux ombelles bleu violet pendantes.

Les moyennement rustiques :
(-8°C). Pour les zones protégées où les gels sont de courte durée (jardins et terrasses urbains, contre des murs bien exposés…).


Pour climat doux ou les potées :
(-4°C). Les valeurs sûres : A . umbellatus pour leurs touffes denses de feuilles persistantes et leurs fleurs bleu lavande ou blanches ; « Peter Pan », une variété naine aux ombelles bleu franc tout l’été et touffe compacte de feuilles persistantes ; «  Thinkerbell », une agapanthe de petite taille au feuillage persistant, panaché de petites ombelles bleu clair), « Black Buddhist » pour ses grosses ombelles violet foncé presque noir portées par de hautes tiges au feuillage persistant.

 

Conseils de jardinier050302_1.png

  • L’agapanthe est une plante facile, qui a besoin de soleil et d’un sol bien drainé en hiver. Les variétés persistantes sont moins résistantes au froid.
    Cultivez-les en pot, sauf en climat doux.
    Préférez un endroit ensoleillé où la plante puisse bénéficier de lumière.
    Durant ses 2 premières années, prévoyez un arrosage hebdomadaire.
    Par la suite, elle supporte la sécheresse.
    L’agapanthe est un peu gourmande, prévoyez un peu d’engrais au départ de la végétation. En revanche, elle n’a pas d’ennemie. Après la floraison, coupez, coupez les fleurs au ras du sol, excepté si vous voulez récolter les graines.
    Lorsqu’elle se plaît, elle prend une ampleur magnifique et produit de plus en plus de fleurs.